Etat des eaux douce et marine de Corse

L’état des eaux du bassin Corse : des eaux superficielles et souterraines majoritairement en bon état.

Les résultats de la campagne de surveillance 2015 sont livrés dans un rapport de septembre 2016 de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée* : 83 % des masses d’eau superficielles sont en bon ou très bon état écologique et 93 % des masses d’eau souterraine sont en bon état quantitatif.

Le bassin de Corse comprend 234 masses d’eau superficielle (cours d’eau, plans d’eau, lagune et eau côtière) et 15 masses d’eau souterraine.

etat-ecologique-des-masses-deau-superficielle

Les bémols :

  • Pour les eaux côtières, 6 zones sont dans un état moyen : les golfes d’Ajaccio, Saint-Florent, Porto Vecchio et Santa Manza, le goulet de Bonifacio et la côte occidentale du Cap de Canari à Barcaggio.
  • Pour les eaux de transition, l’étang de Biguglia est en mauvais état, l’étang d’Urbino dans un état médiocre et les étangs de Diane et de Palo dans un état moyen.
  • En ce qui concerne les cours d’eau, ils sont majoritairement en bon ou très bon état ainsi que les plans d’eau excepté Codole.
  • Seule la masse d’eau souterraine des alluvions de la plaine de la Marana-Casinca est en état médiocre.

Entre les deux évaluations de 2009 et 2015, l’état des eaux du bassin est resté globalement stable ; les objectifs fixés pour la période 2016-2021 sont donc d’autant plus ambitieux : passer de 82 % à 98 % pour les masses d’eau superficielle et de 93 % à 100 % pour les masses d’eau souterraines. L’amélioration de l’état des eaux passera par une réduction des pollutions domestiques et agricoles et par une restauration totale des cours d’eau. Dans les eaux côtières, la réorganisation des mouillages autorisés et l’éradication des mouillages forains est un challenge de taille vu la quantité des bateaux de plaisance. Sur fond de crise climatique, il faut aussi restaurer la quantité des masses d’eaux superficielles et souterraines.

*ETAT DES EAUX DU BASSIN DE CORSE :  

Download (PDF, 2.6MB)