Galeria Biker Bay : nuisances en tout genre

En mai 2019 se tiendra à Galeria le « Galeria Biker Bay », un festival de la moto qui proposera sa quatrième édition au public amoureux de grosses cylindrées et de sensations fortes.

Des centaines de « Bikers » déferleront gaiement et bruyamment sur Galeria pour fêter, durant 3 jours, « l’esprit des motards ». Au menu : démonstrations de dérapages acrobatiques de 2 roues, tatoo, barbier, stands de concessionnaires de motos et concerts de hard rock à toutes heures.

La manifestation est prévue sans qu’aucune autorité ne s’y soit opposée officiellement, en limite d’une znieff de type 1 et de la zone Natura 2000 FR9400577 – « Rivière et vallée du Fango » (partie hachurée bleue de la carte ci-dessous), et à 310 mètres du delta du Fangu.

La fiche de ce site indique que l’une des principales menaces aux répercussions notables sur le site est celle des véhicules motorisés…

La manifestation est-elle autorisée ? Aucune administration (DDTM, DREAL, Sous-Préfet de Calvi) n’a répondu à cette question que U Levante leur a posée à plusieurs reprises.

Or, concernant la protection de ce site, quelques questions légitimes peuvent se poser.

Dans la plaine alluviale du Fangu, l’embouchure renferme un complexe de zones humides et de zones sèches d’un intérêt écologique et paysager exceptionnel. C’est à ce titre qu’elle bénéficie d’un certain nombre de protections et fait partie intégrante de la Réserve Man & Biosphère et du site d’importance communautaire « Rivière et Vallée du Fango ». Elle abrite en cette saison de nombreux oiseaux en pleine nidification. On y trouve à la fois des oiseaux d’eau et des oiseaux forestiers ou du maquis, en tout une quarantaine d’espèces d’oiseaux nicheuses. Les eaux douces et claires des bras morts abritent la tortue Cistude.

L’intérêt de préserver ce lieu n’étant plus à démontrer, en quoi ce festival peut-il nuire à cette paisible vallée et aux nombreux efforts de protections ?

Le bruit.

En effet, même si la manifestation est limitrophe de la zone Natura 2000, nul n’ignore que le bruit ne connaît pas de frontière. Le bruit est la première source de pollution dans nos villes, causant de tels dégâts sanitaires sur l’Homme que L’État en a fait une priorité du 3ème plan national Santé Environnement.

Lors du festival, des centaines de grosses cylindrés déferlent sur Galeria. Il faut savoir qu’une moto de type Harley Davidson génère au minimum un bruit de 97 décibels (la légalité est de 80 DB mais bon… on ferme les yeux …) Si l’on compare ce bruit à celui d’un seul marteau piqueur qui produit 110 DB, cela ne semble pas excessif, mais 97 DB multiplié par le nombre de motos dans une vallée à forte résonance, imaginez l’ambiance !

La nature, quant à elle, produit en moyenne 45 DB. Un concert produit 105 DB. Cela signifie, qu’après le bruit des motos dans la journée, la nuit pas de répit, puisqu’il y aura le bruit des concerts. Tous les animaux présents sur ce site, pour nicher ou trouver un abri, devront aller voir ailleurs en attendant que les hommes aient fini de s’amuser.

Ce festival répond-il à la politique environnementale officielle de la Corse ?

Dans le cadre de l’application concrète d’une politique de tourisme durable, le SIVOM Ambiente di u Fangu, associé à la Collectivité de Corse et à l’Agence du Tourisme de la Corse, proposent dans leur rapport 2018 sur le développement durable de « de mettre en œuvre des aménagements afin de réduire sensiblement la dégradation de l’environnement face à la pression anthropique d’origine touristique. » Un tel rassemblement de plusieurs centaines de motos est-il en accord avec les objectifs affichés ?  Ce rassemblement, s’il a été autorisé, nous amène à nous interroger sur la réelle volonté politique de faire chuter la pression anthropique.

En pratique, en amenant toujours plus de monde et en brûlant du pétrole pour les déplacer, n’est-on pas en train d’arroser un incendie avec de l’essence, dans une vallée que l’on veut officiellement préserver ?

Les Bikers sont même encouragés à venir moyennant une aide pour leurs transports !

Cette manifestation est-elle bien à sa place à Galeria ? Force est de constater que les caprices de quelques-uns sont aujourd’hui plus importants que le bien-être de tous.

Mots-clés : ,