Les trois permis de construire, accordés à Julien Peretti par le préfet Bouillon et non retirés par le préfet Strzoda, pour 8 constructions sur le littoral de Coti Chjavari, sont bien illégaux

Diapositive1Diapositive1

Download (PDF, 1.4MB)

jugement

Mots-clés : , ,