Sentier littoral de Sperone/Bonifacio: la ministre de l’égalité des territoires et du logement retire son pourvoi en Conseil d’État

Dernière minute : Mme la Ministre, par téléphone à U Levante, le 29 janvier à 13 heures, annonce qu’elle envoie dès aujourd’hui un désistement. Le pourvoi a été fait par ses services, entre Noël et le jour de l’an, de manière conservatoire, sans même qu’elle en soit avertie. Elle a été très surprise d’apprendre l’existence du pourvoi et y a donc remédié immédiatement. Les associations la remercient vivement d’avoir confirmé le Droit, ce qui permettra à tous d’avoir enfin accès librement à la pointe la plus au sud de la Corse.

Coup de Trafalgar à Sperone. La Cour administrative d’appel de Marseille (1) avait rétabli le tracé du sentier littoral du golf à sa place légale en annulant, sur recours associatif, l’arrêté préfectoral du 10 mars 2009 qui transférait le sentier vers l’intérieur. Nous étions en droit d’attendre de l’état qu’il applique cette décision de justice. La DDTM de Corse du Sud travaillait même à la concrétisation de ce sentier. La ministre de l’égalité des territoires et du logement, Cécile Duflot, vient de se pourvoir en cassation ! (2)

Incroyable ! Vergogna !

sentierLittoral

Pour retrouver l’histoire du tracé de ce sentier littoral :

http://www.ulevante.fr/coup-de-tonnerre-a-sperone-bonifaciobunifaziu/

ABCDE comme U Levante croyaient l’affaire définitivement gagnée. La bataille avait été rude. Le maire de Bunifaziu avait fait part de son opposition à ce tracé légal et les propriétaires des luxueuses villas du golf de Sperone sont tous des personnalités. Deux anciens ministres, des PDG de très grandes entreprises, par exemple, en font partie. Ceci expliquerait-il cela ? Était-il difficile pour eux d’accepter la fin de la privatisation de fait de « leur » littoral ? Était-il impossible pour eux d’abandonner le célèbre tee n°16, situé à la pointe la plus méridionale de la Corse, sur le sentier ? Était-il inadmissible d’imaginer que la réalisation concrète du sentier entrainât la baisse de prix du golf mis en vente ?

Comment une ministre, issue des Verts, ministre de l’égalité des citoyens de surcroît, a-t-elle pu -pour ne pas dire osé- signer un tel pourvoi en cassation donnant ainsi sa préférence pour les gens d’en haut contre les gens d’en bas et privatisant un littoral, bien appartenant à tous, en faveur de VIP ?  Si nous avions encore une lueur d’espoir quant à la nouvelle politique menée par l’État en faveur du respect de la légalité des documents d’urbanisme, pour l’égalité des citoyens, elle s’est envolée !
Non, Madame la Ministre, sachez-le nous ne lâcherons pas !

Oui, Madame la Ministre vous devez retirer ce pourvoi, c’est un acte qui entre dans vos prérogatives. Nous l’attendons.

 

les_2_traces

(1) Arrêt de la cour administrative de Marseille 

Download (PDF, 2.15MB)

(2) Pourvoi en cassation 

Download (PDF, 620KB)